Journal politique des Français de l'étranger

Voici une initiative de l'Union de Français du Monde, louable en soi, mais qui considère les français seuls, dans le monde et face au monde !.

Dans le monde, notre culture n'est plus française seulement, mais bel et bien européenne. Cette culture se révèle à la fois à la lumière des grands phénomènes mondiaux, comme les migrations, le terrorisme, l'extrémisme ou le populisme, mais aussi et surtout dans la vie de tous les jours lorsque nous travaillons et vivons ensemble en Europe. Vus de l'extérieur, cette culture et ces valeurs distinguent clairement l'Europe du reste du monde. Nous oublions souvent combien il est facile de vivre ensemble en Europe et combien nous avons en commun.Je regrette que cette action, pourtant louable en soi, mette encore trop l'accent sur la France considérée comme un état séparé en Europe, le seul pays auquel nous devons appartenir et dans lequel nous devrions, tôt ou tard, revenir..

Je préfère une culture européenne, avec un fort accent et bagage français certes, mais qui représente aussi l'Europe dans le monde.

J'aimerais distinguer "l'Européen" de "l'étranger".

"JOURNAL POLITIQUE DES FRANÇAIS DE L'ETRANGER

Il y a cinquante ans, le 9 octobre 1967, la junte Bolivienne exécutait le Che. Un révolutionnaire mourait; une légende naissait.

Il y a cinquante ans, la révolution communiste promettait un avenir meilleur à l'humanité. Aujourd'hui deux régimes pathétiques en Corée du Nord et au Venezuela osent encore le prétendre. Mais la chute de presque tous les régimes communistes, n'a pas signifié la fin de l' Histoire.

Il y a cinquante ans, peu de gens croyaient André Malraux quand il déclarait "le XXIème siècle sera religieux, ou ne sera pas". En 2017, personne n'oserait le contredire.

Il y a cinquante ans, peu de Français s'expatriaient et la France se remettait de la perte de son Empire. Les années 60 marquaient la fin d'une aventure coloniale commencée le 24 juillet 1534 avec la prise de possession du Canada par Jacques Cartier au nom du Roi de France, François Ier. En 2017, on nous dit que le "soft power" français ne s'est jamais aussi bien porté. Qu'en est il ?

Français de l'étranger, nous sommes au cœur de cette nouvelle puissance Française: la France Monde. Nous pouvons même être ce troisième Empire Français. Notre langue connaît une nouvelle expansion (300 millions de locuteurs dans le monde). Mais aussi plus de trois millions de Français, présents sur tous les continents, nous sommes l'avenir de notre pays. Nous sommes à plus d'un titre une avant garde politique, économique, culturelle et sociale.

Nous formons une communauté riche et diverse unie par l'attachement à la mère patrie. Notre croissance a été forte ces dernières années. Aujourd'hui il semblerait que moins de Français quittent la mère patrie. Notre communauté arriverait -elle à maturité ?

C'est pourquoi, nous avons pris la décision, de nous lancer dans l'aventure d'un journal politique des Français du monde. Notre ambition est de rendre compte de la vie politique de notre communauté.

Vous retrouverez donc nos brèves et nos échos ainsi que des articles pour vous tenir non seulement informés des décisions gouvernementales, mais aussi des activités politiques locales. Nous entendons aussi collaborer avec le riche et dense tissu d'élus consulaires.

Au lendemain d'élections sénatoriales surprenantes, le cadre politique est fixé pour les trois prochaines années. Nous connaissons les relais: des parlementaires pour la plupart fraichement élus et 511 élus consulaires à mi mandat.

N'oubliez pas en fin de journal, la traditionnelle question. Aujourd'hui le sujet abordé est celui du vote électronique. Faites aussi connaissance avec notre nouvelle rubrique gourmande. Toute cuisine n'est pas forcément politique.

A bientôt,

Fabien Ferasson de Quental

Secrétaire général de l'Union des Français du Monde

Administrateur délégué de l'Union des Français de Belgique "