Petit résumé de la situation fin 2017 .. et bonne année 2018 !


Pour ceux qui auraient manqué mes précédents épisodes, voici un petit résumé de la situation fin 2017.

Le Brexit (Juin 2016) à soudainement libéré les discussions et les initiatives concernant la défense européennes, jusque là farouchement bloquées par Londres.

En avril 2017, malgré les mises en garde de Donald Trump aux Européens qui rechignent à dépenser jusqu'à 2% de leur PIB pour leur propre défense, et malgré la remise en cause de l'article 5 du traité de l'OTAN, ce qui n'obligerait plus les Etats-Unis d'Amérique à venir les défendre si l'un d'entre eux venait à être attaqué, on voit cependant que par l'opération américaine "Atlantic Resolve", la plus importante depuis la guerre froide sur le sol européen, les Etats-Unis vont dépenser plus de 900 millions de dollars et alignent en 2017 plus de 80 chars de combats sur le sol européens, ce qui est presque autant que le nombre de chars en état opérationnel que possède l'armée de terre allemande...

En juin 2017, l'Union annonce la création d’un Fonds européen de Défense destiné à la recherche militaire. Il permettra à l’Union de s’équiper des armements les plus modernes sans plus avoir à dépendre des États-Unis ou de quiconque. A moyen terme, c’est vers une industrie d’armements commune, sur le modèle d’Airbus, que les Européens marchent ainsi.

En juillet 2017, La France et l’Allemagne annoncent vouloir développer un avion de combat commun.

En septembre 2017, Emmanuel Macron propose de relancer la dynamique européenne, avec un budget et un ministre de la zone Euro. Il propose une Europe à plusieurs vitesse pour ceux qui veulent avancer, en particulier entre la France et l'Allemagne. Cependant, les élections en Allemagne en septembre 2017 ne donnent pas la majorité à Angela Merkel, ce qui implique des pourparlers et retarde à la fois, la formation du nouveau gouvernement allemand, et la relance de la dynamique européenne demandée, toujours en suspend à ce jour.

Emmanuel Macron propose également de remplacer les 73 sièges laissés vacants par les Britanniques au Parlement européen par des eurodéputés qui seraient élus dès 2019 sur des "listes transnationales".

En décembre 2017, Martin Schulz en Allemagne - SDP centre gauche - propose une fédération des Etats-Unis d'Europe d'ici à 2025

Pour 2018, il fut évoqué par Paris et Berlin:

Un nouveau traité de coopération entre la France & l'Allemagne qui serait signé le 25 janvier 2018.

De plus, Paris et Berlin voudraient définir une position commune pour réformer la zone euro d'ici mars 2018.

Dès janvier, Pieyre-Alexandre Anglade, député des français du Bénélux, va piloter une task force européenne et sillonnera le continent pour rencontrer d'autres partis européens et arriver à un consensus sur un projet Européen.

Bonne année 2018 à nous tous, à tous les européens de France, d'Allemagne et .. d'Europe !