Le Pentagone teste les ports de débarquement en Europe

 

Après Bremerhaven en Allemagne ou Gdansk en Pologne, voici Anvers en Belgique: le Pentagone poursuit son entraînement à la projection en Europe en testant un nouveau SPOD (sea port of debarkation).

 

Il s'agit d'éprouver toutes les infrastructures portuaires européennes susceptibles d'être utilisées lors d'une projection massive de matériels terrestres et d'hélicoptères via l'Europe de l'Ouest. A quand La Rochelle?

 

Actuellement, dans le cadre de l'opération Atlantic Resolve, a lieu la relève de la 2e Armored Brigade de la 1e U.S. Infantry Division de Fort Riley (Kansas). Cette unité de combat est remplacée par la 1e Armored Brigade, de la 1e U.S. Cavalry Division de Fort Hood (Texas).

 

Le SPOD choisi est Anvers. Trois ro-ro de la société ARC y ont débarqué les véhicules et équipements de la brigade. Dont 87 chars Abrams, 125 Bradley et 18 Paladin. Voir une vidéo ici. Le premier roulier, le M/V Endurance, est arrivé le 18 mai.

 

A noter que 280 véhicules à roues, qui ont transité par Anvers, vont rejoindre la Pologne via l'Allemagne. Le reste sera acheminée par voie ferrée, les premiers chars ayant été chargés le 23 mai.

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload