La diplomatie de la confiance en soi !

 

Fin juin 2019, l'armada des trois-mâts arrivait de Rouen pour faire escale à La Haye quelques jours. Le grand public est venu en masse pour admirer et visiter ces bâtiments aussi historiques que magnifiques. Au même titre qu'une patrouille acrobatique aérienne, ces bateaux sont les ambassadeurs de leurs nations respectives. Grâce à leur passé chargé de navigations au long cours, grâce à leurs dimensions et à leurs grandes matures qui touchent le ciel, grâce au professionnalisme ostentatoire, parfois un brin exagéré, de leurs équipages qui paradent, ces vaisseaux projettent une image de puissance, de rayonnement outre-mers, et de confiance en soi. Ils se doivent d'inspirer à la foi la sympathie mais aussi le respect. En se montrant sûrs d'eux, ils emportent l'adhésion du grand public.

 

A ce petit jeu de la confiance en soi et de l'étalement de sa force tranquille, les Etats-Unis d'Amérique sont les plus forts. Ils ont l'habitude de ce genre d'exercise chez eux où leurs avions et bateaux, souvent militaires, paradent à longueur d'année devant leurs propres concitoyens, assurant ainsi la réputation et l'image de l'Etat fédéral américain dans toutes les provinces de l'Union.

 

Nul besoin de se justifier avec des arguments prouvant l'utilité de l'Union, avec des chiffres prouvant des avantages économiques, ou en invoquant des menaces qui appellent à la force dans l'union.  Non, juste paraître sûr de soi, sûr de son fait, avec des moyens techniques et financiers à la hauteur de la réputation à établir.

 

Il est malheureux de constater que c'est précisément ce qui manque à l'Union Européenne, qui n'a rien pour se représenter et inspirer confiance lors d'évènements grand public.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload